Swann s'inclina poliment

Réserver

Variation autour d'Un amour de Swann de Marcel Proust

Cie Franchement, tu / Nicolas Kerszenbaum

13/09 > 03/12

Réserver

Swann s’inclina poliment est une variation pour notre temps autour d’Un amour de Swann de Marcel Proust : autant merveilleuse peinture de la jalousie et du sentiment amoureux que description précise d’ascensions sociales, qui ne sont le fruit que de volontés et d’instincts individuels.

 

Soit le monde tel qu’il devrait être contre le monde tel qu’il est, les sentiments exquis de la classe dominante contre les combats féroces de ceux qui veulent en être.

Distribution

 

D'après Un amour de Swann de Marcel Proust  

Adaptation et mise en scène Nicolas Kerszenbaum 

Assisté de Gautier Boxebeld et Emmanuelle Peron

 

Avec Sabrina Baldassarra, Gautier Boxebeld (du 11 octobre au 5 novembre et du 15 novembre au 3 décembre) en alternance avec Thomas Laroppe (du 13 septembre au 8 octobre et du 8 au 12 novembre) et Marik Renner 

 

Conception musicale Guillaume Léglise

Musiciens Guillaume Léglise et Jérôme Castel

Création lumières Nicolas Galland

Scénographie Louise Sari

Régie générale et son Laurent Legall 

 

Administration / Production / Diffusion Blandine Drouin et Colin Pitrat - Les Indépendances

Dans la presse

 

« Dans une très belle atmosphère feutrée, sur fond d’orchidées et autres fleurs érotiques, Swann s’inclina poliment pose un regard théâtral bien intéressant sur l’oeuvre de Proust. »
LEMONDE.FR

 

« Un conte musical sur les différences sociales où le microcosme des soirées chez les Verdurin illustre les ambitions de chacun et propose une critique contemporaine du capitalisme en plaçant le texte de Proust sous la bienveillance de Karl Marx. » MEDIAPART

 

« On aimerait entendre encore longtemps cette petite sonate de Vinteuil, si belle, si cruelle, à mordre encore dans cette madeleine exquise, à se laisser avoir par ce pastiche si réussi de la vie. » MEDIAPART

 

« Modernisée, la prose proustienne nous parvient dans toute sa beauté et son intelligence. » LA TERRASSE 

 

« Le metteur en scène Nicolas Kerszenbaum ne dépoussière pas "Du côté de chez Swann", qui n'en a pas besoin, mais il en avive les angles et en révèle certaines facettes. (...) Une relecture audacieuse et passionnante du chef-d'oeuvre de Proust. » THÉÂTRAL MAGAZINE

« Un projet prometteur, à ne pas manquer ! » SORTIR À PARIS

« Cette production originale réussit son pari de nous embarquer dans un univers cohérent et finalement plus fidèle qu’il n’y paraît à l’œuvre originale. » REG'ARTS

« Les comédiens dispensent efficacement cette partition atypique qui constitue une intelligente et passionnante déclinaison de l'oeuvre de Proust. » FROGGY'S DELIGHT

« Tous ces gens chantent, dansent et jouent à la perfection. » UN FAUTEUIL POUR L'ORCHESTRE

« Le spectacle se laisse agréablement voir et entendre. » THÉÂTRAUTEURS

« Il y a là une belle tentative de retrouver un monde disparu. » THÉÂTRORAMA

« Une pièce remarquable. » ATLANTICO

« Proust n’a jamais été aussi gai et léger. » LES 5 PIÈCES

« Une pièce qui retourne le coeur, qui prend à témoin » UNTITLED MAGAZINE

« Servi par trois comédiens magnifiques et parfaitement dirigés, le spectacle nous invite à une réflexion sur notre époque, le tout sur fond d’une musique pop aux accents parfois eightie’s. » LE CORPYPHÉE

« Le spectacle touche au plus juste dans les affaires du coeur, tandis que les rapports de classe, les ambitions, les transfuges sont observés et dépeints avec une pertinente vivacité. » PIANOPANIER

Production

 

Production compagnie franchement, tu, Les Tréteaux de France – Centre Dramatique National, Le Théâtre de Belleville, Le Moulin du Roc – Scène Nationale à Niort, Le Théâtre du Chevalet – Scène Conventionnée de Noyon

 

Ce spectacle est lauréat de l’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA, il a bénéficié de l’aide de la DRAC Hauts-de-France au titre de l’aide à la production dramatique et de l’aide à la résidence, et de l’aide de la Région Hauts-de-France et du Conseil Départemental de l’Oise au titre de l’aide à la résidence.

 

Avec le soutien de la Chartreuse - CNES, de la Maison de la Culture d'Amiens, de la Maison des Métallos, du Nouveau Théâtre de Montreuil, de l'Ambassade de France à Cuba.  

 

 

 

DU MER. AU SAM. À 21H15

LE DIM. À 17H

 

Durée • 1H30

 

Tarif plein 25€
Tarif abonné 10€

Tarif réduit 15€
Tarif - de 26 ans 10€

 

Autour du spectacle

Apéro-spectacle

Rencontre de l'équipe artistique
dimanche 29 octobre à 17H 

Tarif unique à 10€ sur réservation 

au 01 48 06 72 34 ou à reservations@theatredebelleville.com