image/svg+xml

Orphelins

Réserver

Dennis Kelly / Sophie Lebrun & Martin Legros – La Cohue

03/12 > 28/12 - 2023

Réserver

Un soir, Liam, couvert de sang, interrompt un dîner chez sa sœur et son beau-frère. Le couple veut comprendre ce qui s’est passé, mais le récit du garçon est confus. Les certitudes de chacun vont alors voler en éclat et l’intimité familiale se gangréner devant le poids de la responsabilité.

 

Orphelins est un huis-clos à suspens, un thriller social où toute la tension repose sur le passé et le marasme des non-dits, des non avoués…Lorsque tous les rapports se sont construits au fil du temps sur des mensonges et des petites lâchetés et qu’un évènement inévitable vient tout briser, alors la cohésion laisse place à la solitude.

Distribution

Texte Dennis Kelly
Traduction Philippe Le Moine et Patrick Lerch © L’Arche éditeur

Mise en scène Martin Legros & Sophie Lebrun

Avec Julien Girard, Sophie Lebrun ou Céline Ohrel (en alternance), Martin Legros, Loreleï Vauclin 
Régie générale Nicolas Tritschler

Chargée de diffusion Fanny Landemaine

Chargée de production Noémie Cortebeeck

Administratrice de production Loreleï Vauclin

Dans la presse

"Et ce théâtre dénudé, façon arte povera, où les acteurs sont d’emblée dans leur rôle, frappe comme un coup de poing. Une réalité se dessine, sombre, complexe, effrayante." Télérama


"Une pièce signée Dennis Kelly. Anglaise. Universelle. Magistrale. Affreuse. Formidable. Un trio d'acteurs qui époustoufle. Ça se passe en tri-frontal. Les spectateurs sont sur scène à 2 mètres des acteurs. Saisis, empoignés." Le Canard Enchaîné 


"C'est officiel : on ne se lassera jamais des créations du collectif normand La Cohue [...] Un huis clos duquel on ne veut pas sortir tant que ne sera pas clarifiée la situation. [...] Martin Legros incarne remarquablement bien le désorienté Liam tant dans sa diction que dans ses gestes confus, il créée l'illusion parfaite" Retardataire Chronique(s)


"Céline Orhel, Julien Girard et Martin Legros, citons les car la performance est à couper le souffle, sont tour à tour victimes et bourreaux, beaux et laids, des personnages magnifiques et détestables. “Orphelins” est un miroir déformant que l’on tend à une société malade et pour nous sans aucun doute, une expérience hors du commun." Théâtres.com

 

"Ce qui donne à ce spectacle une puissance extraordinaire, c’est la mise en scène qui, en dynamitant tous les codes du théâtre pour en souligner le caractère conventionnel, parvient finalement à donner à l’action qui se déroule devant nous une réalité extraordinaire." LibreThéâtre

 

"La scénographie est redoutable d’efficacité pour rendre cette tension. Le dispositif en tri-frontal où une régisseuse narratrice, deus ex machina, nous prévient du récit, des enjeux et des didascalies, réussit à fabriquer une épaisseur dans la pliure du temps et dans les psychés des personnages." Toutelaculture

 

"Tout est cohérent pour servir une œuvre qui nous interpelle en nous mettant en présence de personnages perdus, partagés entre solidarité fraternelle, attachement amoureux, non dits pesants, peur de l'autre, culpabilité et lâcheté, confrontés qu'ils sont à un environnement violent auquel ils ne peuvent échapper." La Provence

 

"Ils décident maintenant de porter à la scène cette fable familiale qui interroge la capacité du sens moral de résister à la force du réel, pour ainsi dire les yeux dans les yeux. « Nous voulons questionner la pudeur qui naît lorsqu’on ne nie pas le public : inclure le regardant, faire avec la gêne de sa présence. » Un travail susceptible de décupler la force d’interpellation d’un texte qui piétine avec délice les images favorables que chacun peut se faire de soi." La Terrasse



"[...] Un hors-piste pour trois comédiens remarquables dont les mots se propulsent, vidés de leur sens et qui ne finissent pas leurs phrases, happés par la peur. Ne ratez pas ce spectacle exceptionnel !" Un Fauteuil pour l'orchestre


"L'auteur de la pièce, Denis Kelly, est considéré comme un des meilleurs dramaturges britanniques actuels et ses pièces ont été traduites et jouées en France comme dans le monde entier. [...] Le jeu des acteurs cueille le spectateur et le projette au cœur de ce huis-clos comme s’il devait prendre parti. [...] Martin Legros offre un portrait spectaculaire de Liam, tout en excès.SNES

Production

Production La Cohue
Coproduction La Renaissance (Mondeville)
Soutien à la création Le Préau – Centre Dramatique de Normandie (Vire), La Cité / Théâtre (Caen). Avec le soutien de la Région Normandie, du Département du Calvados, de la Ville de Caen, de l’ODIA Normandie & de la SPEDIDAM. L’accueil de ce spectacle bénéficie du dispositif de soutien à la diffusion « Avis de Tournée » porté par l’ODIA Normandie, la Région Pays de la Loire et Spectacle vivant en Bretagne.
 

La pièce Orphelins de Dennis Kelly (traduction de Philippe Le Moine) est publiée et représentée par L'Arche, éditeur et agence théâtrale (www.arche-editeur.com).
 

Résidences de création à La Renaissance dans le cadre du dispositif Jumelages et dans trois lycées du bocage Virois en partenariat avec le Festival ADO#9 de Vire.

Création les 11 & 12 janvier 2018 à La Renaissance (Mondeville) dans le cadre du temps fort A partir du réel

La Cohue est conventionnée par le ministère de la Culture - DRAC de Normandie, La Région Normandie et la ville de Caen. Sophie Lebrun et Martin Legros sont artistes associés à La Comédie de Caen.

Du 3 au 28 décembre
- Lun. : 19h
- Mar. : 21h15
- Dim. 17h30
& le Mar. 26, Mer. 27
& Jeu. 28 à 19h

relâches les 24 & 25 déc.

Offre duo web
 1 place achetée
 = 1 place offerte
 du 3 au 5 déc.


À partir de 14 ans

 

Durée • 1h25
 

Tarif plein : 27€*

Tarif abonné.e : 12€*

Tarif réduit : 18€*

Tarif - de 26 ans 12€*

 

-1€ sur la billetterie en ligne*