image/svg+xml

Ceux qui se sont évaporés

Réserver

Rébecca Déraspe / Fabian Chappuis

04/02 > 27/02 - 2024

Réserver

Qui n’a jamais rêvé de disparaître, ne serait-ce qu’un instant ? De s’évaporer ? De tout quitter pour échapper à une identité et à ce que les autres y projettent ? À partir de la disparition volontaire d'une jeune femme, Rébecca Déraspe explore les multiples visages de nos enfermements. Tramant différentes approches dramaturgiques, avec beaucoup d'humour et d'émotion, elle déconstruit les mécanismes familiaux, sociaux et culturels qui façonnent les individus au point de les perdre dans des identités fabriquées par d'autres.


Un oratorio qui célèbre l’unicité de chaque être, son mystère et sa singularité.


Distribution

Texte Rébecca Déraspe
Mise en scène & scénographie Fabian Chappuis 
Avec 
Anne Coutureau, Olivier Martial, Laurent d’Olce, Benjamin Penamaria, Chloé Ploton, Camille de Sablet, Elisabeth Ventura
Collaboration artistique Taïdir Ouazine

Lumière et collaboration scénographie Lucie Joliot

Musique Cyril Romoli

Vidéo Bastien Capela

Construction structures métal Arie Hogendorn

Dans la presse

"Le texte de Rébécca Déraspe réussit à faire mouche dans sa façon, fragment après fragment, couche après couche, goutte d’eau après goutte d’eau, de révéler l’empilement d’injonctions que nos sociétés font peser sur les individus. (...) Armé d’une construction en oratorio aussi pertinente que singulière, qui lui fournit un rythme dramaturgique naturellement enlevé, ce portrait diffracté trouve un écho qui va alors bien au-delà du phénomène des « évaporés ». Il devient le tremplin d’une critique sociale plus large." Scèneweb

"En harmonie avec la langue et le jeu, la mise en scène de Fabian Chappuis est très belle. Dans un jeu de miroirs et de tiroirs qu’on ouvre et qu’on referme, il déroule son spectacle qui réveille en nous bien des questionnements sur le sens de nos vies." L'Œil d'Olivier


"Une enquête exaltante pour explorer les multiples visages de nos enfermements. (...) Tel un oratorio, le récit choral nous fait ainsi naviguer entre ces injonctions sociétales, culturelles et familiales, souvent avec humour et sans jamais perdre les spectateurs." La Croix                                                      
"Rébecca Deraspe, brillante autrice canadienne, est actuellement à l’honneur au théâtre de Belleville avec un texte fort et poignant (...) La mise en scène très efficace et très rythmée de Fabian Chapuis entoure cette histoire (...) une dramaturgie à la hauteur de cette tragédie qui fait froid dans le dos." Sur les planches

Production

Production Compagnie Orten

Coproduction Théâtre Victor Hugo, scène des arts du geste de Bagneux / EPT Vallée Sud Grand Paris

Soutiens Théâtre Paris Villette, Adami, de Oui - Festival de théâtre en français de Barcelone, et la participation artistique du Jeune Théâtre National

Accueil en résidence Grand Parquet, maison d’artistes du Théâtre Paris-Villette, Maison du Théâtre de la Danse d’Epinay-sur-Seine, Le Chaudron du Othe-Armance Festival, Maison du Conte de Chevilly-Larue

Remerciements Compagnie du Catogan

Du 4 au 27 février
- Lun. : 21h15
- Mar. : 21h15
- Dim. : 17h

À partir de 14 ans


Durée • 1h40
 

Tarif plein : 27€*

Tarif abonné.e : 12€*

Tarif réduit : 18€*

Tarif - de 26 ans 12€*

 

-1€ sur la billetterie en ligne*

En savoir +