Menu

Le syndrome du banc de touche

05/09 > 30/11 RÉSERVER

Julie Bertin / Léa Girardet

Il y a 20 ans, Aimé Jacquet gagnait la coupe du monde et Léa rêvait de devenir comédienne. Aujourd’hui, Aimé Jacquet est rentré dans l’histoire et Léa est restée sur la touche à l'image des footballeurs remplaçants. En proie à une crise de légitimité, la jeune femme décide de s’auto-titulariser en suivant les pas du sélectionneur de l’équipe de France.

Distribution

Mise en scène Julie Bertin

De et avec Léa Girardet

Avec la participation de Robin Causse

Création sonore Lucas Lelièvre

Lumières Thomas Costerg

Costumes Floriane Gaudin

Vidéo Pierre Nouvel

Regard chorégraphique Bastien Lefèvre

Collaboration artistique Gaia Singer

Diffusion Séverine André Liebaut - SCENE 2 Diffusions - Email

Dans la presse

« De quoi continuer à fêter la seconde étoile des Bleus, vingt ans après. » LE FIGARO - Sélection des spectacles les plus attendus du théâtre en septembre 2018

 

« On aime beaucoup | TT « Léa Girardet a du cran, de la lucidité et l’intelligence de naviguer avec tact entre son narcissisme blessé et ce qui lui reste d’entrain. Ce spectacle court, où elle dit mine de rien beaucoup sur ce métier parfois ingrat qu’est celui de l’actrice, c’est le sien. Il est radieux comme une renaissance. » TÉLÉRAMA - Joëlle Gayot

 

« Léa Girardet s’est inspirée de la coupe du monde 98 pour écrire son nouveau spectacle, un seul en scène où elle fait le parallèle entre sa carrière de comédienne au chômage cantonnée à de petits rôles, et les footballeurs remplaçants, lors des grandes compétitions internationales - entre solitude doutes et espoirs. » TV5 MONDE

 

« Dans le fond Le Syndrome du banc de touche est un spectacle très réussi sur l'échec. Sur ces destins qui se jouent à trois fois rien : celui ou celle qui entre sur le terrain de jeu (pelouse ou scène) et ceux qui restent, sur le banc de touche et ont pourtant du talent à revendre. » MÉDIAPART

 

« Vingt ans pile-poil après le 12 juillet 1998, la comédienne Léa Girardet joue seule en scène Le syndrome du banc de touche. Dans ce spectacle qu'elle a elle-même écrit, la comédienne dresse un parallèle entre le destin d'une actrice au chômage et la situation des footballeurs remplaçants. » L'ÉQUIPE

 

« À la fin du spectacle, Léa Girardet est elle même, et elle est Aimé. » THÉÂTRORAMA

 

« Notre avis : une réussite ! » LES 5 PIÈCES

 

« Une pépite de rentrée ! Un spectacle émouvant, fort, à l’humour ravageur. » LAMUSE

 

« Elle nous émeut (et quand je dis « nous », je dis « je ») parce qu’il y a de l’espoir dans tout cela. » CECI N'EST PAS UN CRITIQUE

Production

Production Théâtre de Belleville, Cie Hors Jeux et ACMÉ Production

Remerciements Mathias Bord, Antoine Cheltiel, Raymond Domenech, Vikash Dorasoo, Brieux Férot, Sarah Gagnot, Aimé Jacquet, Eva Jaurena, Hugo Layan, Thibaut Machet, Pierre Mankowski, Elisa Ruschke, Philippe Tournon, So Foot, Tatane, la Fédération française de football, le Jeune Théâtre National, le Théâtre Paris-Villette, le Festival Mises en capsules, le Festival la Lucarne, le Point Éphémère, et tous les donateurs qui ont permis de mettre en place ce projet

Infos pratiques

Mercredi > 19h15

Jeudi > 19h15

Vendredi > 19h15

Samedi > 19h15

Dimanche > 17h


Relâches les 26 et 27 sept. 

➽ Durée • 1h

 

Tarif plein > 26€

Tarif abonné.e > 11€

Tarif réduit > 16€

Tarif - de 26 ans 11€

 

>> -1€ sur la billetterie en ligne

À partager