Menu

Paradoxal

Thriller scientifique

03/11 > 30/11 RÉSERVER

Marien Tillet / Cie Le Cri de l’Armoire

Peut-on vraiment différencier le rêve de la réalité ? Une jeune journaliste souffrant d'insomnie intègre un programme médical de recherche à destination des rêveurs lucides. L’expérience dérape. Paradoxal est un thriller qui crée le doute et le propage dans la tête du spectateur.

Distribution

De et par Marien Tillet

Dispositif sonore Alban Guillemot

Scénographie et lumière Samuel Poncet

Régisseur Simon Denis

Développement et diffusion Camille Bard - Email

Administration Carmelinda Bruni 

Presse Cie Delphine Colin - Email 

Dans la presse

" Une inventivité remarquable du scénario imaginé par un conteur autour du thème du sommeil, qui tient en haleine du début à la fin et ne nous laisse pas une seule minute de répit. " LE MONDE

 

" Cela fait dix-sept ans que Marien Tillet ne s'en laisse pas conter. Lauréat du Grand Prix des conteurs de Chevilly-Larue, il manie l'art du récit à sa guise, au théâtre, dans des salles de classe, en milieu rural. Avec Paradoxal, il tente une nouvelle expérience. Un thriller scientifique où il explore la zone fragile entre rêve et réalité, où le spectateur peut vivre une expérience totalement différente de celle de son voisin. " TÉLÉRAMA

 

" Paradoxal arrive enfin à Paris en novembre 2018. On ne peut qu’encourager le plus de gens possibles à y aller, et confesser qu’il est fort probable de nous voir revenir au théâtre de Belleville, juste pour le plaisir. " I/O GAZETTE

 

" Il nous entraîne dans un théâtre qu’on n’a pas l’habitude de voir, avec presque rien. Jouer sur la frontière entre réalité et rêve au théâtre, c’est malin. On y est enclin à accepter toutes les bizarreries du monde. " Lily Bloom - FRANCE CULTURE, La Dispute

 

" Passionant à tous les niveaux. Marien Tillet orchestre à la perfection la perte des repères et nous entraîne dans les méandres de la psychée humaine. " THÉÂTRES.COM

 

"Excellent narrateur, Marien Tillet nous mène avec maestria dans ce labyrinthe des songes. Seul sur scène, il tient le rôle de Maryline mais aussi celui du médecin, de la vieille dame ou des autres dormeurs. Entouré d’un immense bureau, d’une lampe scrutatrice et de bouteilles d’eau qui n’en finissent pas de se multiplier, il parvient à nous faire basculer dans l’inconscient de ses personnages en semant perpétuellement le doute dans nos esprits. Pour ce faire, le comédien use d’un débit incessant, change de registre en un clin d’oeil et déploie une éloquence fabuleuse. " Syma News

 

" Marien Tillet imprime un rythme ébouriffant à sa narration. La frontière entre rêve et réalité se cabre, se tord et finalement se dérobe. Quel plaisir de quitter ce thriller médical avec, plutôt que des certitudes, de controversables interprétations ! " PLUS DE OFF

 

" Le challenge de la confusion entre le rêve et l'éveil est complètement réussi. Alors que tout est clair et rassurant dans la tête du spectateur au départ, la clarté des limites (rêve/éveil, information scientifique/ fiction, perception/illusion..) s’efface au fur et à mesure que le spectacle avance. " PERRINE RUBY, CHERCHEUR INSERM, CENTRE DE RECHERCHE EN NEUROSCIENCES DE LYON

 

" Une scénographie sombre, aux sons amplifiés judicieusement mesurés nous entraîne dans un thriller captivant. Quelle est la limite entre le rêve et la réalité ? Ce spectacle nous démontre que la limite est poreuse. L’histoire de Maryline devient rapidement terrifiante. "  LA PROVENCE

 

" Marien Tillet nous emmène dans l’espace mince qui sépare le rêve de la réalité. Avec une aisance déconcertante, le conteur s’immisce dans notre rêverie. " AVIGNON FESTI TV DU OFF

 

Paradoxal est un spectacle aussi original par son thème que par sa construction, porté par un comédien épatant ! Un moment de théâtre atypique et captivant, qui explore la frontière poreuse entre rêve et réalité. " LINFOTOUTCOURT

 

" On adore ! " VIVANTMAG.FR

 

" Un spectacle original, superbement mis en scène et interprété. " ARTS-CHIPELS

 

" Marien Tillet dispense avec brio et sagacité une étrange cérémonie qui s’inscrit à l’actif de sa Compagnie Le cri de l’armoire dédiée à l’esthétique de l’étrange et à la perception de la réalité. " FROGGY'S DELIGHT

 

Passionnant à tous les niveaux. Marien Tillet orchestre à la perfection la perte des repères et nous entraîne dans les méandres de la psychée humaine. " THEATRES.COM

 

Marien Tillet porte à bout de bras un texte fort, avec une présence redoutable et un jeu qui, petit à petit, bouscule le spectateur. On rit, on a un peu peur, et puis on sort de là avec l’impression de n’être pas sûr de ce qu’on a compris, que le ce-qu’on-a-compris n’est pas le même que celui du voisin, mais que l’on vient de vivre une expérience étonnante, et fascinante. " LA GRANDE PARADE

 

" C'est LA pièce que vous devez aller voir. Grand coup de coeur de la rentrée. " JENAIQUUNEVIE.COM 

 

" Il faut saluer la performance de ce conteur qui, seul et capable de faire surgir n'importe quelle image dans l'esprit des spectateurs, les emmène aussi loin dans le monde de l'imaginaire. Tout en ne cessant pas de les faire rire. " FRANCE CATHOLIQUE

 

" Du théâtre comme on n'a pas l'habitude d'en voir ! Expérience bluffante ! " PUTSCH

 

" Le dispositif scénique est bluffant. On est emmené ailleurs pendant cette courte pièce. " SORTIZ

 

" Le spectateur est littéralement immergé - on ressent le froid, l'humidité, la peur - au coeur du récit à la fois onirique et angoissant, aussi chaotique, surréaliste et non linéaire que peuvent être les rêves. " REVUE BANCAL 

 

Courez voire cette pièce qui suscite, en nous, des interrogations au-delà de ce que nous sommes, que nous soyons endormis ou éveillés. " RESPECT

 

Marien Tillet est, à l’image de son spectacle, un phénomène. " BAZ'ART

Production

Production et diffusion Le Cri de l’Armoire

Coproduction La Maison du Conte et le Théâtre André Malraux de Chevilly-Larue, le Théâtre du Cormier de Cormeilles-en-Parisis, l’Espace Sarah Bernhardt de Goussainville, et le Service culturel de Gonesse

Soutiens l’Espace Germinal de Fosses, le service culturel de Villiers-Le-Bel, le Théâtre Le Hublot de Colombes et le Festival Rumeurs Urbaines

La Cie Le Cri de l’Armoire reçoit l’aide à la production dramatique de la DRAC Île de France, l’aide aux projets du Conseil Général du Val d'Oise et le soutien à la création du Conseil départemental du Val de Marne.

 

Texte en cours d'édition

Infos pratiques

Mercredi > 21h15

Jeudi > 21h15

Vendredi > 21h15

​Samedi > 21h15

 

➽ Durée • 1h20

 

Tarif plein > 26€

Tarif abonné.e > 11€

Tarif réduit > 16€

Tarif - de 26 ans 11€

 

>> -1€ sur la billetterie en ligne

À partager