Menu

Festival de l'Astre

25/05 > 26/05 RÉSERVER

La Peur a ses raisons (et nous avons la nôtre !)

C'est une évidence, la peur humaine d'autres humains est omniprésente. Cultivée par l'ignorance de l'Autre, elle est la négation de l'altérité. Cette peur de l'Autre a pour nom véritable le racisme, c'est-à-dire l'a-humanisme, l'antihumanisme. Comme le cancer de la médecine, elle ronge l'espèce humaine de l'intérieur même. Donner à voir et à vivre des oeuvres suscitant le questionnement et l'ouverture aux autres. C'est là tout l'objectif de ce 5ème Festival de l'Astre : se (re)trouver pour mieux se (re)connaitre.

 

 

 

ᚚ VENDREDI 25 MAI ᚚ

 

 

Derrière « 1336 » se cache un décompte des jours de lutte, ceux passés de la fermeture de l’usine Fralib jusqu’à la fin du conflit entre Unilever et les ouvriers du groupe fabriquant les thés Lipton et Éléphant...

1336 (parole de Fralibs) raconte ce combat de David et Goliath modernes. Philippe Durand prête sa voix à ces hommes et femmes qui, attachés à leur travail et refusant la fatalité, ont fait plier le géant économique.

 

Coproduction Théâtre de Belleville et La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national

 

 

En savoir plus : http://www.theatredebelleville.com/programmation/1336-parole-de-fralibs

 

 

Tarif (sur mention du code " ASTRE1336 "  lors de la réservation) :

Plein 15€ au lieu de 25€ / Réduit 10€ au lieu de 15€

 

 

 

ᚚ SAMEDI 26 MAI ᚚ

 

16H : NOS ENFANTS NOUS FONT PEUR DE RONAN CHÉNEAU

Lecture, en présence de l’auteur

 

À la campagne ou à la ville‚ à Versailles à Saint-Denis‚ dans le XVIe‚ le XIXe : je suis en France‚ quand je mange des sushis rue du Faubourg-du-Temple avec la télé japonaise sur écran plasma‚ je suis en France en mangeant une pizza casher avenue Gambetta‚ je suis en France chez l’épicier algérien‚ le cordonnier chinois‚ le taxiphone indien... je l’apprends tous les jours la France‚ dans les mots étrangers que j’entends‚ dans les couleurs les odeurs les accents…

 

Né à Brest en 1974, Ronan Chéneau obtient un DEA de philosophie et choisit le théâtre parce qu’il pense (comme Handke) qu’il s’y joue le destin même de la littérature : par sa liberté aujourd’hui revendiquée au-delà de tous les autres genres, par son indépendance vis-à-vis des formes, de l’écrit et du livre, par sa proximité toujours avec la parole, le présent, le virtuel et le vivant.

 

Mise en espace Didier Boulle et William Astre

Avec Hélène Chrysochoos, Clémentine Bernard, Pascal Loison, Fabio Di Domenico, Stanley Menthor

 

 

 

19H : LE BOXEUR DE PATRIC SAUCIER

 

Paris sous la pluie. Un homme grand et gros marche dans la nuit à la recherche de son hôtel. Grave erreur : il demande sa route à une jeune Parisienne. Un regard de mépris, une seule seconde, et tout bascule. Il s'en faut de peu qu'il la tue à coups de poings. Mais une dernière parcelle d'humanité, ressurgie à temps, vient éteindre les feux de la rage qui, en quelques instants, ont ravagé deux vies.

 

Auteur, metteur en scène et comédien, Patric Saucier joue pour des publics tant du Québec qu'ailleurs dans le monde. Comme dramaturge, il a reçu en France, le Prix de la SACD en 2006 pour sa pièce Deux semaines après l'éternité.

 

Mise en scène Didier Boulle et William Astre

Distribution Pascal Loison, Clémentine Bernard

 

 

Pass journée (valable pour la lecture et le spectacle) : Tarif plein 15€ / Tarif réduit 10€

 

Infos pratiques

 

LE VEN. À 21H15

LE SAM. À PARTIR DE 16H

 

 

Tarif plein 15€

Tarif réduit 10€

 

Le billet du samedi 26 mai

donne accès à la lecture

et au spectacle

 

Contact Presse :

Jean-Philippe Rigaud

06 60 64 94 37

jphirigaud@aol.com

La Compagnie de l'Astre

06 82 64 60 27

theastrecontact@gmail.com

À partager