Menu

Qui va garder les enfants ?

16/01 > 31/03 RÉSERVER

Nicolas Bonneau ➽ Création

Pendant plus de deux ans, Nicolas Bonneau a suivi des femmes politiques dans leur quotidien. Femmes de gauche ou de droite, élues locales et nationales. Il en dresse ainsi une série de portraits émouvants ou caustiques tout en interrogeant sa propre domination masculine.

Distribution

Un spectacle de Nicolas Bonneau et Fanny Chériaux

Interprété par Nicolas Bonneau

Mise en scène Gaëlle Héraut

Création musicale Fannytastic

Scénographie Gaëlle Bouilly, assistée de Cellule B

Costumes Cécile Pelletier

Création lumière Rodrigue Bernard

Création son Gildas Gaboriau

Régie Cynthia Lhopitallier, Xavier Jeannot

Stagiaire à la mise en scène Chloé Jauset

Production et tournée Noémie Sage - Email - 06 82 25 94 12

Accueil professionnel et invitations Alice Pourcher - Histoire de... - Email - 06 77 84 13 16

Administration Olivier Allemand assisté de Charlène Dubois

Communication Zoé Jarry

Dans la presse

“Nicolas Bonneau est seul en scène, dans un décor qui lui permet de bouger, de passer d’une voix à une autre, de se glisser de la narration à la saynète savoureuse. Lumières, musiques, costumes, son, tout ici est au service d’une parole offerte sans candeur, mais sans férocité non plus. Son talent, la délicatesse de son intelligence et de sa personne servent un propos qui met en lumière les femmes.” LE FIGARO - Armelle Héliot

 

"Venez rencontrer Simone Veil, Olympe de Gouges, Christiane Taubira, Yvette Roudy etc., car nous avons passé un excellent moment avec ces femmes qui n’ont rien à envier aux hommes." MÉDIAPART

 

"Le public est convié à rêver de l’avenir de la femme en politique sous l’œil étonné et transi de Nicolas Bonneau qui lui déclare sa flamme !" LE MONDE

 

"C'est très joli, c'est très simple, très fin et c'est jusqu'au 31 mars au Théâtre de Belleville." FRANCE INTER, Le Masque et la Plume

 

"Un hommage réussi qui bouscule son statut de « mâle dominant »". LE PARISIEN

 

“Nicolas Bonneau pratique joliment la mise en abyme alors qu’il met en scène ses rencontres avec les élues qui ont nourri son spectacle. Un appel nécessaire à l’égalité entre hommes et femmes.” L'OFFICIEL DES SPECTACLES

 

"Sur scène une succession de portraits finement ciselés et une interrogation sur la domination masculine." RFI

 

"Un excellent conteur dont on boit les paroles pendant 1h20." FRANCE BLEU PARIS

 

Un seul en scène décalé et drôle qui met en valeur le parcours du combattant et les préjugés auxquels s’exposent une femme en politique. Un spectacle intelligent qui éclaire les consciences et les mentalités de notre société assise sur des schémas archaïques." THEATRES.COM

 

"En ces temps où la parité reste poussive, il n’est pas inutile de nous rappeler que si, comme le dit Aragon « la femme est l’avenir de l’homme », le chemin est encore rude pour qu’elle soit son égale. Ce que fait avec finesse et humour ce spectacle tout à la fois excellent moment de théâtre et geste politique.WEBTHEATRE

 

"Sur cette scène, Nicolas Bonneau ne joue pas à la femme. Quand il s’écrie « On n’est pas des animaux étranges, des êtres hybrides ? Déesse, gorgone, monstre, victime, pute, vulve géante… Et puis quoi encore ? L’autre, nous sommes toujours l’Autre ! », on voit en lui tous ces hommes qui « sont des femmes comme les autres »." REVUE MOUVEMENT

 

"Déjà ouvrier ou boxeur à la scène, Nicolas Bonneau se métamorphose cette fois en femmes politiques pour évoquer leurs combats et leur quotidien. Résultat : un spectacle protéiforme où la satire (parfois maladroite) côtoie heureusement des moments de sincérité et de poésie." LES TROIS COUPS

 

"Qui va garder les enfants ? offre des moments drôles ou profonds où l’on retrouve avec bonheur l’acuité et l’humour de cet artiste original.LA PETITE REVUE

 

"Un spectacle instruit et instructif, drôle et captivant. Du théâtre comme on aime, qui fait appel à l’intelligence et aux sensations du public. Un rendez-vous bienfaisant et immanquable que j’ai plaisir à recommander." SPECTATIF

 

"Son approche de l’écriture théâtrale a cela de particulier qu’elle part d’un processus de collectage, d’enquête. C’est une sorte de théâtre récit, documentaire qui mélange le réel avec l’imaginaire et la fiction, et lui permet de s’affirmer et de s’inscrire dans cette nouvelle forme d’écriture du théâtre récit. Il d’adresse singulière aux spectateurs.LE TÉLÉGRAMME

 

“Un acteur à l’humour, tantôt mordant tantôt subtil, pour une écriture directe. La pièce a l’intelligence de donner libre cours à la réflexion du spectateur. La mise en scène, en plus d’être originale, est vraiment bien pensée. Et l’écrin du Théâtre de Belleville s’y prête parfaitement." MELO DIT : DU BONHEUR

 

"Nicolas Bonneau touche à l’essence de son sujet." SORTIZ

 

"Le théâtre sert aussi à rendre compte d’une réalité sociétale. M. Bonneau, votre démonstration, tant sur le fond que sur la forme est lumineuse !" DE LA COUR AU JARDIN

 

"Cette pièce, des histoires de femmes racontées par un homme, est le long travail d’une prise de conscience, en plus d’être un spectacle prodigieux." HELLO THÉÂTRE

 

"Qui va garder les enfants ? est une pièce nécessaire qui séduit par cette volonté de tordre ses propres clichés intérieurs. Une belle leçon pour tous les hommes et pour ces femmes encore prisonnières du sexisme ambiant." RUE DU THÉÂTRE

 

"Le spectacle est un mélange de fiction et de réalité très documenté, joué avec un dosage malin d’humour et pertinent.” CURIOSITÉ ET AUDACE

 

"Tout inscrit le spectacle dans une fluidité de voix et de gestes souvent rieuse, toujours juste de ton.” SPECTACLES SÉLECTION

 

"Son propos concerné et ses observations vécues et partagées avec nous rendent le spectacle authentique et entier. Une belle prise de position qui interroge notre capacité à créer du vivre ensemble !" LA NOUVELLE CLAQUE

 

"Nicolas Bonneau porte avec intelligence, humour et réflexion l’étendard du droit à la parole des femmes en politique. Un spectacle dont on ne ressors pas indifférent et qui pourra pourra peut-être contribué à une prise de conscience." 20H30, LEVER DE RIDEAU

 

"Nicolas Bonneau officie judicieusement entre inserts provocateurs et mea-culpa de bon aloi et pousse même la chansonnette façon spoken word, ce qui concourt à un roboratif divertissement." FROGGY'S DELIGHT

 

"Nicolas Bonneau est expressif, hâbleur généreux et fantaisiste, doué d’une adresse facile, naturelle au public, et doté d’un jeu fluide, plein de fraîcheur et de vivacité, sans effets inutiles." LA REVUE DU SPECTACLE

 

"À la fois intervieweur, acteur, chanteur, homme et femme, Nicolas Bonneau prend du recul et avec bienveillance, humour et sincérité, montre toute la complexité d’un être conscient de la nécessité de défendre les femmes.” TOUTE LA CULTURE.COM

 

"“Le remarquable jeu d’acteur sert avec habileté cette réflexion citoyenne.” LA VIE 

Production

Production Volige - Cie Nicolas Bonneau

Coproductions et soutiens Théâtre de Belleville, Le Gallia Théâtre de Saintes, La Coupe d’or – Scène conventionnée de Rochefort, Théâtre de Cornouaille - Scène nationale de Quimper, Le Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses, La Maison du Conte et Théâtre de Chevilly-La-Rue, L’Aire Libre de Saint-Jacques de la Lande, La Mégisserie de Saint-Junien, Les 3T de Chatellerault et OARA Nouvelle-Aquitaine

La Volige est conventionnée par la DRAC Nouvelle Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département des Deux-Sèvres, et la communauté de communes du Haut Val de Sèvre.

Qui va garder les enfants ? est édité aux Éditions Lansman.

Infos pratiques

Mercredi > 19h15

Jeudi > 19h15

Vendredi > 19h15

Samedi > 19h15

Dimanche > 15h

 

+ À partir du 5 mars :

Mardi > 19h15

 

➽ Durée • 1h15

 

Tarif plein > 26€*

Tarif abonné.e > 10€

Tarif réduit > 16€*

Tarif - de 26 ans 11€*

 

>> -1€ sur la billetterie en ligne*

Autour du spectacle

Apéro-spectacle

(Re)découvrez

Qui va garder les enfants ?

et rencontrez Nicolas Bonneau

Le dimanche 31 mars à 15h

Réserver

 

 

Une vie politique,

conversation

entre Noël Mamère

et Nicolas Bonneau

Les 5, 12, 1

et 26 février

+ d'infos

À partager