Rencontre : la domination masculine

Réserver

Qu'est-ce qui persiste ? Qu'est-ce qui évolue ?

02/03

Réserver

Pendant plus de deux ans, Nicolas Bonneau a suivi des femmes politiques dans leur quotidien. Femmes de gauche ou de droite, élues locales et nationales. Il en dresse ainsi une série de portraits émouvants ou caustiques tout en interrogeant sa propre domination masculine.

Ces dernières années le sujet de la domination masculine dans la société en général a été largement médiatisé. Il semble qu'une parole se soit libérée. Est-ce que le fait que cette domination soit pointée du doigt l'a affaiblie? Ou a-t-elle seulement changé de forme? 
Peut-on attendre le concours des hommes pour parvenir à l'égalité? Ou faut-il lutter sans espérer d'aide des hommes ? Quels intérêts trouvent les hommes dans cette domination ? Quels désavantages ?

À partir du spectacle Qui va garder les enfants ? de Nicolas Bonneau et Fanny Chériaux, artistes, chercheuses, journalistes et femmes politiques se posent la question, chacun dans leur discipline, en croisant leur regards. 

Avec la participation de Véronique Massonneau (ex députée de la Vienne), Natacha Margorteau (Revue Mouvement), Nicolas Bonneau et Fanny Chériaux (auteurs du spectacle), programmation en cours... 

Dans la presse

"Venez rencontrer Simone Veil, Olympe de Gouges, Christiane Taubira, Yvette Roudy etc., car nous avons passé un excellent moment avec ces femmes qui n’ont rien à envier aux hommes." MÉDIAPART

 

"Le public est convié à rêver de l’avenir de la femme en politique sous l’œil étonné et transi de Nicolas Bonneau qui lui déclare sa flamme !" LE MONDE

 

"C'est très joli, c'est très simple, très fin et c'est jusqu'au 31 mars au Théâtre de Belleville." FRANCE INTER, Le Masque et la Plume

 

“Nicolas Bonneau pratique joliment la mise en abyme alors qu’il met en scène ses rencontres avec les élues qui ont nourri son spectacle. Un appel nécessaire à l’égalité entre hommes et femmes.” L'OFFICIEL DES SPECTACLES

 

"Sur scène une succession de portraits finement ciselés et une interrogation sur la domination masculine." RFI

 

"Un excellent conteur dont on boit les paroles pendant 1h20." FRANCE BLEU PARIS

 

"Quand Ségolène Royal devient la candidate du PS pour la Présidentielle de 2007, Laurent Fabius s’écrit "Qui va garder les enfants ?" Trente ans après avoir été le petit ami d’une future femme politique et l’avoir quittée à cause de ses ambitions de l’époque, Nicolas Bonneau réalise que les femmes sont loin de prétendre aux mêmes postes de pouvoir que les hommes. Il enquête auprès de nos élues, Ségolène et les autres, et en tire un seul en scène où il s’insurge contre cette injustice." THEATRAL MAGAZINE

 

"Un seul en scène décalé et drôle qui met en valeur le parcours du combattant et les préjugés auxquels s’exposent une femme en politique. Un spectacle intelligent qui éclaire les consciences et les mentalités de notre société assise sur des schémas archaïques." THEATRES.COM

 

"En ces temps où la parité reste poussive, il n’est pas inutile de nous rappeler que si, comme le dit Aragon « la femme est l’avenir de l’homme », le chemin est encore rude pour qu’elle soit son égale. Ce que fait avec finesse et humour ce spectacle tout à la fois excellent moment de théâtre et geste politique.WEBTHEATRE

 

"Qui va garder les enfants ? offre des moments drôles ou profonds où l’on retrouve avec bonheur l’acuité et l’humour de cet artiste original.LA PETITE REVUE

 

"Un spectacle instruit et instructif, drôle et captivant. Du théâtre comme on aime, qui fait appel à l’intelligence et aux sensations du public. Un rendez-vous bienfaisant et immanquable que j’ai plaisir à recommander." SPECTATIF

 

"Son approche de l’écriture théâtrale a cela de particulier qu’elle part d’un processus de collectage, d’enquête. C’est une sorte de théâtre récit, documentaire qui mélange le réel avec l’imaginaire et la fiction, et lui permet de s’affirmer et de s’inscrire dans cette nouvelle forme d’écriture du théâtre récit. Il d’adresse singulière aux spectateurs.LE TÉLÉGRAMME

 

“Un acteur à l’humour, tantôt mordant tantôt subtil, pour une écriture directe. La pièce a l’intelligence de donner libre cours à la réflexion du spectateur. La mise en scène, en plus d’être originale, est vraiment bien pensée. Et l’écrin du Théâtre de Belleville s’y prête parfaitement." MELO DIT : DU BONHEUR

 

"Nicolas Bonneau touche à l’essence de son sujet." SORTIZ

 

"Le théâtre sert aussi à rendre compte d’une réalité sociétale. M. Bonneau, votre démonstration, tant sur le fond que sur la forme est lumineuse !" DE LA COUR AU JARDIN

 

"Cette pièce, des histoires de femmes racontées par un homme, est le long travail d’une prise de conscience, en plus d’être un spectacle prodigieux." HELLO THÉÂTRE

 

"Qui va garder les enfants ? est une pièce nécessaire qui séduit par cette volonté de tordre ses propres clichés intérieurs. Une belle leçon pour tous les hommes et pour ces femmes encore prisonnières du sexisme ambiant." RUE DU THÉÂTRE

Samedi 2 mars > 17h

Entrée libre

--

Rencontre suivie

du spectacle

Qui va garder

les enfants ?

À 19h15

+ d'infos

 

Autour du spectacle

Qui va garder

les enfants ?

Jusqu'au 31 mars

+ d'infos

--

Une vie politique,

conversation

entre Noël Mamère

et Nicolas Bonneau

Les 5, 12, 1

et 26 février

+ d'infos

À télécharger